L'électricité statique n'est pas le domaine le plus étudié de façon scientifique, puisqu'elle n'a pas été considérée utile historiquement parlant, à la différence du courant électrique, qui a de nombreuses applications pour fournir de l'énergie.

Dans l'industrie, il s'agit encore très souvent d'une question d'opinion plutôt que de connaissances scientifiques. Les propriétés physiques et chimiques complexes des objets et des environnements qui interagissent entre eux rendent difficile une analyse précise. La mesure de l'électricité statique pose également problème.




QUATRE PROBLÈMES PRINCIPAUX LIÉS
À L'ÉLECTRICITÉ STATIQUE


 

1. Décharge statique en électronique




En électronique, le principal danger associé à la charge statique provient de la personne qui la transporte. Une décharge génère de la chaleur, ce qui brûle les connexions, interrompt les contacts et casse les puces.
Souvent, les composants ne tombent pas complètement en panne, ce qui peut être considéré comme encore plus dangereux, car la défaillance ne se manifeste pas immédiatement, mais à un moment imprévisible lorsque l'appareil fonctionne.
En général, lorsque l'on travaille avec des pièces et des dispositifs sensibles à l'électricité statique, il convient de toujours prendre des mesures pour neutraliser la charge accumulée dans le corps (gants antistatiques, chaussures ESD, déchargeurs d'électricité statique).



2. Attraction / répulsion électrostatique





C'est peut-être le problème le plus répandu dans la production et le traitement de plastiques, de papier et de textiles. Il se traduit par un changement de comportement des matériaux : ils se collent ou s'écartent, adhèrent aux équipements, attirent la poussière, s'enroulent incorrectement, etc. Ce problème peut se neutraliser au moyen d'ionisateurs statiques.



3. Risque d'incendie


 



The risk of fire is not a problem that is common across all industries. However, there is a very high likelihood of fire in facilities where flammable solvents are used.

Le risque d'incendie n'est pas un problème commun à toutes les industries, mais la probabilité qu'un incendie se déclenche est très élevée dans les sites où des dissolvants inflammables sont utilisés.

Dans les zones dangereuses, les sources d'incendie les plus communes sont les équipements sans connexion à la terre et les conducteurs en mouvement. Si l'opérateur qui se trouve dans la zone dangereuse porte des chaussures à semelle NON CONDUCTRICE (isolante), le risque que son corps génère une charge pouvant enflammer les dissolvants existe. Il est très important de comprendre que dans ces milieux, les chaussures doivent être conductrices, antistatiques ou ESD (option idéale).

Les chaussures conductrices sont des chaussures de travail qui ont un niveau de résistance électrique faible, bien que suffisamment élevé pour permettre que les charges électrostatiques se dissipent en réduisant le risque d'accumulations de ces charges. La résistance électrique est faible. C'est pourquoi ces chaussures sont uniquement recommandées lorsque la possibilité d'entrer en contact avec des matériaux en tension a été complètement éliminée.

Afin d'éviter les risques qui affectent les chaussures conductrices, il existe les chaussures antistatiques. Elles possèdent une résistance électrique supérieure à celles-ci. Nous pouvons dire que les chaussures antistatiques sont celles qui présentent une résistance et une capacité dissipative moyenne contre les décharges électriques provoquées par des charges électrostatiques. Les chaussures ESD sont conformes à la norme EN 61340-4-3: 2005. Ce type de chaussures est similaire au type précédent, bien qu'avec une protection extrême. Les chaussures ESD possèdent un niveau de dissipation des charges électrostatiques maximal. Il existe des professions, comme le travail sur des circuits imprimés ou dans des salles blanches, où la moindre charge statique peut provoquer un grave accident au travailleur. C'est pour cela que les chaussures ESD ont été développées. Elles sont conductrices des plus petites charges électrostatiques accumulées par le travailleur. La fonction de ce type de chaussures est de dévier ces charges vers l'extérieur.

Les gants antistatiques sont des équipements nécessaires pour éviter l'accumulation d'électricité statique, car ils permettent que cette énergie se dissipe à la terre.

La machine sans connexion à la terre présente aussi un danger. Tout ce qui se trouve dans la zone dangereuse doit bien être connecté à la terre.   




4. Décharge électrique



Le risque de choc statique dans un environnement industriel reçoit de plus en plus l'attention. C'est très désagréable et peut être dangereux pour les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque.

La cause la plus commune du choc statique est la charge induite, par exemple, dans l'industrie plastique.

La charge reste dans le corps de l'opérateur s'il porte des chaussures à semelle isolante jusqu'à ce qu'il touche un équipement connecté à la terre. La charge s'échappe vers le sol et blesse la personne. Cela se produit lorsque l'opérateur touche des objets ou des matériaux chargés : du fait des chaussures isolantes, la charge s'accumule dans le corps. Lorsque l'opérateur touche les parties métalliques de l'équipement, une décharge électrique se produit.
 

Conclusion

Pour les zones où l'électricité statique se produit, il est indispensable de prendre les mesures correctes et adaptées à chaque cas. 
 

Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services et raisons techniques, pour améliorer votre expérience de navigation, pour stocker vos préférences et, éventuellement, pour vous montrer des publicités liées à vos préférences en analysant vos habitudes de navigation. Nous avons inclus des options de configuration qui vous permettent de nous dire exactement quels cookies vous préférez et lesquels ne le faites pas. Appuyez sur ACCEPTER pour accepter tous les cookies. Appuyez sur SETTINGS pour choisir les options que vous préférez. Pour obtenir plus d'informations sur nos cookies, accédez à notre politique de cookies ici: Plus d'information
Configuration des cookies Accepter